22 May 2024
#Actualité #Société

Togo-Bénin : Un pas de plus dans la gestion partagée des ressources du fleuve Mono

Le gouvernement a reçu ce lundi 08 mai 2023, l’accord de la représentation nationale pour ratifier la Convention portant statut du fleuve Mono et création de l’Autorité du bassin du Mono, « ABM ».

Signée le 30 décembre 2014 à Cotonou entre les chefs d’Etats béninois et togolais, cette convention se veut un cadre juridique et institutionnel de gestion transfrontalière des ressources en eau dont regorge ce bassin qui couvre une superficie de  25 000 km2 partagée entre les deux pays.

Pour le Togo et le Bénin, il s’agit, au regard de la dégradation continue des ressources naturelles du bassin du Mono, de mettre en place une véritable gestion commune des ressources en eau du bassin du fleuve Mono. Des ressources indispensables pour les activités agro-pastorales, l’alimentation en eau potable, l’industrie, l’hydroélectricité et en vue de  la préservation des écosystèmes et de la biodiversité.

La ratification de la « Convention ABM » permettra au Togo de réaffirmer son engagement pour la promotion de la gestion durable des ressources en eau du bassin du Mono. Elle participe à la réalisation des objectifs du développement durable (ODD) dans le domaine de l’eau.

Elle facilitera ensuite l’élaboration de solutions rationnelles et concertées aux problèmes liés à la gestion des ressources naturelles du bassin du Mono entre les communautés d’une part, et les deux Etats d’autre part. Aussi, contribuera-t-elle à la prévention ou la réduction des conflits entre les deux pays voisins.

Pour rappel, la Direction Exécutive de l’Autorité du Bassin du Mono a été officiellement mise en place le 31 octobre 2019 à Cotonou.

Togo-Bénin : Un pas de plus dans la gestion partagée des ressources du fleuve Mono

Santé : Le Togo va adhérer à

Togo-Bénin : Un pas de plus dans la gestion partagée des ressources du fleuve Mono

Togo : Tirer le meilleur des ressources