15 April 2024
#Actualité #Société

Togo/Démographie : 4 données saillantes à retenir du 5e RGPH

L’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques (INSEED), a dévoilé ce mardi 4 avril 2023, les résultats du 5e Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH-5), mené courant octobre et novembre 2022. 

Au regard des chiffres qui ont été rendus publics, 4 réalités se dessinent quant à la population et l’habitat en République Togolaise. Analyse… 

Primo, d’après le recensement, la population Togolaise se chiffre à 8.095.498 habitants contre 6.191.155 âmes en 2010, soit une progression de 1.904.343 en 10 ans. D’après l’INSEED, au rythme actuel de progression de la population Togolaise, « elle doublera dans 31 ans». 

Par ailleurs, le Togo n’échappe pas à la très connue règle selon laquelle les femmes sont plus nombreuses que les hommes. Ainsi, le pays compte 4.150.988 femmes contre 3.944.510 hommes. 

Secundo, en matière de peuplement par zones, la région maritime et plus précisément le Grand Lomé et la région des plateaux caracolent en tête avec respectivement 2.188.376 habitants pour le Grand Lomé et 1.635.946 habitants pour la région des plateaux.  Par contre la région centrale est la moins peuplée avec 795 529 habitants derrière les régions de la Kara et celle des Savanes.

Une analyse de ces données montre que l’urbanisation ainsi que la présence des infrastructures administratives, de soins et autres commodités (lieux de travail, divertissement etc.), d’une part et l’accès aux terres cultivables ainsi qu’aux produits vivriers (plus facile dans la région des plateaux) d’autre part, influencent fortement la répartition de la population. 

Ces explications se confirment en observant la densité (le nombre d’habitants au km²) de certaines préfectures comme celles du Golfe et Agoe-Nyivé qui à eux-seuls enregistrent une densité respectivement de 6.595 habitants par km² et 4910 habitants par  km², alors que les autres localités les plus densément peuplées gravitent autour de moins de 600 habitants par  km² ( préfecture des Lacs) et un peu moins de 300 habitants par km² pour les autres comme Vo, Kloto, Zio, Kozah, etc. 

Tercio, malgré cette forte proportion de population concentrée dans le Grand Lomé, qui inclut la capitale, la population Togolaise est plus rurale que urbaine. En effet, d’après les statistiques de l’INSEED, 4.621.706 âmes, soit 57% de la population réside dans les milieux ruraux, contre 3.473.792, soit 43%, qui vivent en milieu urbain. 

Enfin, il faut noter que le taux d’urbanisation au Togo est très faible. Hormis le Grand Lomé, qui d’ailleurs est la portion du pays la plus urbanisée, 100% d’après l’INSEED, les 4 autres régions du pays affichent des taux d’urbanisation en-deçà de 30 % avec un réel gap au niveau de la région maritime hors Lomé qui affiche une urbanisation de seulement 13,8%. 

Togo/Démographie : 4 données saillantes à retenir du 5e RGPH

Twitter : Le petit oiseau bleu changé