1 March 2024
#Actualité #Société

Togo : Désactivation des lignes de wifi-zones, cette décision de TOGOCOM qui fâche ! 

Quatre jour après le lancement de son opération « d’identification des numéros de contact mobile de ses abonnés Fibre à partir du 10 février 2023», l’opérateur Togolais de téléphonie TOGOCOM, dans un communiqué rendu public ce mardi 14 février 2023, a annoncé qu’il va procéder « à la désactivation progressive des lignes WIFI ZONE dans les jours à venir.».

Devenus de véritables “chasse-ennui” pour une vaste portion de la population Togolaise, les réseaux sociaux ont pour allié vital une connexion internet accessible, fiable et stable, mais surtout à un coût abordable. Mais pas que ! Puisque, les habitudes issues du confinement ont gardé quelques stigmates, faisant préférer à certains, le travail à distance. Le plus important étant d’avoir une connexion internet accessible et stable pour travailler tranquillement.

Wifi-zone, facilite l’accès d’internet à coût réduit

Si tout le monde n’a pas les moyens de se faire installer une box Wi-Fi d’un des opérateurs Canalbox ou Togocom, la solution à nombre de ces préoccupations a vite fait d’être trouvée à travers les WIFI-ZONES. Pour un coût allant de 50 ou 100 F.CFA l’heure à 200 ou 250 F.CFA la journée, voire avec un abonnement hebdomadaire ou mensuel, le citoyen ‘’moyen’’ peut désormais disposer auprès de son vendeur, d’un accès à une bonne connexion, soit pour son travail, soit pour s’amuser.

La wifi-zone est un système qui repose sur la technologie ”HOTSPOT” réalisable même avec un téléphone Android. Elle permet, grâce à l’installation d’un module complémentaire connecté à la box réceptrice de la fibre, de redistribuer la connexion internet à des centaines d’autres utilisateurs. Tout ceci est géré par un portail “User manager” et un serveur intégrés au routeur. 

Grâce à ce système qui a le vent en poupe depuis quelques années à Lomé et ses environs, plus besoin pour tout le monde de débourser la somme d’environ 30.000 ou plus pour l’installation d’une box internet à la maison. Et ce, sans compter le réabonnement sur une base mensuelle, qui coûte 15.000 F.CFA pour la formule de base. 

Pour Yao, jeune chômeur résidant à Adidogomé, le wifi-zone qui se trouve juste derrière la maison où il habite lui est salvateur ! « Depuis que je n’ai plus de boulot stable, lorsque je ne sors pas chercher un job sur un chantier, j’achète le wifi et je peux aller sur TikTok ou Facebook pour regarder des vidéos et rire un peu. Ce wifi-zone me sauve vraiment de l’ennui et m’aide à chasser le stress, même si c’est juste pour un petit moment », nous a-t-il confié.

Avant de préciser « En plus, c’est vraiment moins cher que les forfaits data. Avec Wifi-200 F, je peux passer toute la journée à regarder des vidéos. alors que je ne peux quasiment rien faire avec un forfait internet de 200 F. Surtout par les temps qui courent. »

Un service utile mais illégal

Malgré son utilité et le service que rendent ces wifi-zones, il s’agit d’une activité illégale. Pour TOGOCOM, l’utilisation des lignes Fibre de leur marque à des fins commerciales, constatée par ses opérateurs depuis 3 ans est « en contradiction non seulement avec l’offre initialement souscrite, mais aussi avec les conditions particulières des offres d’accès à Internet Haut Débit et Très Haut débit en leur article 3 qui stipule que : “les offres résidentielles d’accès Internet Haut Débit et Très Haut débit sont exclusivement réservées à un usage privé dans le cercle familial.” ».

En effet, la revente des services de Togocom par les souscripteurs a été clairement interdite. A la section « 4.3.  Modalités de cession » des conditions générales de ses produits et services, (ndlr : qui comprennent les produits “fibre”), elle indique que « L’Offre, le Produit ou le Service est souscrit par l’Abonné à titre strictement personnel. (…) L’Abonné s’interdit la revente ou la commercialisation du Service.» 

Ainsi, précise TOGOCOM : «Toute utilisation à but lucratif, sous quelque forme et en quelque lieu que ce soit, est illicite et abusive.» Autant de raisons qui motivent d’ailleurs la décision. « Cette opération de désactivation des lignes Fibre TOGOCOM à usage commercial de WIFI-ZONE, vise à respecter les dispositions légales et sécuritaires en vigueur. », a indiqué le Directeur Général par intérim de TOGOCOM, Tarik Boudiaf. 

La décision de TOGOCOM qui fâche

Suite à la publication du communiqué de Togocom sur les réseaux sociaux, les réactions ne se sont pas fait attendre. En effet, en plus de son utilisation, les wifi-zones sont devenus de véritables Activités Génératrices de Revenus (AGR) qui permettent de boucler les fins de mois dans certains ménages .

«Comment certaines vont s’en sortir», réagit un internaute sur Twitter «Qu’avez vous prévu pour les étudiants ? à l’heure de LMD où les cours sont en ligne vous interdisez les wifi zone? c ‘est égoïste et avare. non seulement vous êtes très chers mais vous nous obligez à consommer malgré nous», déclare un autre. « Vu que les prix des forfaits sont à prix d’or. En plus, c’ est un produit qui aide les gens à sortir la tête de l’ eau et vous estimez que c’ est illicite. Mais pourquoi cette décision ?», questionne un autre.

«Réduisez le prix de vos forfaits (Internet) et les clients des points de vente (wifi zone) reviendront. Dans le cas contraire, montrez-vous créatifs dans le service que vous proposez au lieu de vouloir imposer une conduite quelconque aux pauvres clients que nous sommes.» ;  «Ces gens ne pensent pas à nous les gars…», diront dans la foulée, d’autres internautes visiblement remontés,  

Le politicien, député du Nouvel Engagement Togolais (NET), Gerry K. Taama, n’a pas manqué de donner son avis sur la question. « C’est parce que internet mobile est cher que les jeunes se ruent sur wifi zone. Sinon qui ne veut pas naviguer depuis son lit à 22h, au lieu de rester sous le mur de quelqu’un avec les moustiques? Faites des offres en illimité sur mobile et tout le monde va se ruer dessus », a-t-il écrit sur Facebook l’éternelle pointe d’humour qu’on lui connait.

Plus tôt, il indiquait dans un autre post sur Facebook : « Désactivation des lignes wifi, faudra-t-il finir par boycotter Togocom ? J’ai reçu ce communiqué comme une injure à mon intelligence. Donc si vous utilisez leur ligne Togocom pour faire wifi zone, ils te désactivent. C’est proprement stupide comme décision. La bonne approche aurait été de proposer une offre wifi zone tellement intéressante que les commerçants aillent sur cette offre. Techniquement, ils peuvent brider le nombre de connexions maximum, pour dissuader ce type de commerce. Encore faudra-t-il prouver que le manque à gagner est important. »

Tout compte fait, la décision de Togocom étant déjà avalisée, d’aucuns demandent à l’ARCEP d’intervenir dans le débat. Mais, saura-t-elle sauver la situation, voire trancher en faveur des fervents utilisateurs de wifi-zones ? La question reste entière !

Togo : Désactivation des lignes de wifi-zones, cette décision de TOGOCOM qui fâche ! 

Togo : Pour 2023-2026, le Système des

Togo : Désactivation des lignes de wifi-zones, cette décision de TOGOCOM qui fâche ! 

Togo : Paré pour renforcer la lutte