15 July 2024
#Economie

Zone CEMAC : Les malvoyants pourront facilement reconnaitre les nouveaux billets

La Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) met en circulation à partir du 15 décembre 2022, de nouveaux billets de banque qui prennent en compte une couche souvent négligée de la population : les handicapés visuels.

Lesdits billets ont été révélés le 22 novembre 2022 à Ndjamena (Tchad). C’était lors d’un symposium sur la « résilience des économies de la CEMAC à l’aune des réformes monétaires et financières » organisé dans le cadre des festivités marquants les 50 ans de la BEAC. La BEAC, pour rappel, est la banque centrale des pays de la zone CEMAC. Elle est composée de six (6) pays, notamment, le Cameroun, le Congo, le Gabon, le Tchad, la République centrafricaine et la Guinée équatoriale.

D’après le gouverneur de la BEAC, Abbas Mahamat Tolli, « ces billets sont identifiables par les malvoyants ». Chacune des nouvelles coupures est dotée de « lignes tactiles », situées sur le recto du billet, juste à côté du numéro inscrit sur la partie inférieure, à gauche de la coupure.

Ces lignes tactiles dont le nombre augmente en fonction de la valeur du billet les rendent ainsi identifiables au toucher et permettront aux malvoyants de les identifier. Ainsi, les coupures de 500 FCFA sont dotées d’une seule ligne tactile, les coupures de 1 000 FCFA, deux lignes tactiles, les billets de 2000 FCFA en comptent trois et les coupures de 5 000 et 10 000 FCFA sont dotées respectivement de quatre et cinq lignes tactiles.

D’après le gouverneur de la BEAC, en dehors de cette particularité, , la nouvelle gamme dite « de type 2020 », que la BEAC s’apprête à mettre en circulation est « plus compacte, plus moderne et mieux sécurisée ».

Le Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC), réuni le 7 novembre 2022, a pris la résolution selon laquelle les billets de banque de la « gamme 2002 » seront progressivement retirés de la circulation au fur et à mesure de leur retour aux guichets de la BEAC, à partir du 1er janvier 2024.