1 March 2024
#Actualité #Politique

Togo :Le SMIG passera de 35.000 à 52.500 F.CFA en 2023

Ce sera l’une des informations les plus attendues par les travailleurs togolais. Une revalorisation du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG), jusque là, de 35.000 FCFA, qui compte tenu de la cherté de la vie, est devenu insuffisant pour plus d’un. 

Comme un vœu de longue date en passe d’être exaucé, le chef de l’État, Faure Gnassingbé, dans son message de vœux à la nation, ce 31 décembre a annoncé que le SMIG pourra être revalorisé dans les mois à venir. Une avancée pour laquelle, a-t-il déclaré, « Je voudrais féliciter les partenaires sociaux qui ont su trouver un accord de revalorisation du salaire minimum interprofessionnel garanti ».

D’après les précisions que nous avons obtenues d’un communiqué des centrales syndicales et des organisations professionnelles des employeurs rendu public ce 31 décembre 2022, cette annonce fait suite à des concertations menées les 24 et 30 décembre 2022 entre les sept Centrales syndicales, le Conseil National du Patronat-Togo (CNP-T), l’Association des Grandes Entreprises du Togo (AGET) et la Chambre de Commerce et d’Industrie-Togo (CCIT). 

À l’issue de ces concertations, elles « ont convenu de proposer au Gouvernement d’acter le relèvement du SMIG, afin de le porter de 35 000 FCFA actuellement à 52 500 FCFA à compter du 1 janvier 2023. », indique ledit communiqué.

L’accélération des procédures pour la revalorisation du SMIG faisait partie des mesures prises plus tôt cette année par l’exécutif togolais afin de soutenir le pouvoir d’achat des populations face à la crise économique et à l’augmentation des prix des produits de première nécessité.

Pour rappel, d’autres pays de la zone UEMOA, notamment la Côte d’Ivoire et le Bénin ont également procédé au cours de cette année à la revalorisation de leur SMIG.

Togo :Le SMIG passera de 35.000 à 52.500 F.CFA en 2023

Togo : le nouveau code de la presse