16 July 2024
#Actualité #Politique

Agriculture et mines : Le Togo et l’OCP Africa (Maroc) renforcent leur coopération

Le Togo a signé avec la filiale africaine de l’Office chérifien des phosphates (OCP Africa), ce 31 mai 2023, deux accords pour renforcer la coopération entre le Maroc et le Togo dans les secteurs agricole et minier. 

Les protocoles ont été signés en marge de la table ronde de haut niveau sur les engrais et la santé des sols. C’était en présence du chef de l’Etat Togolais, Faure Gnassingbé, du vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale, Ousmane Diagana et de Mostafa Terrab, PDG du Groupe OCP, entre autres.

Le premier accord a été signé entre le ministère de l’Agriculture, de l’Élevage et du Développement Rural et le Directeur Général d’OCP Africa, Dr. Mohamed Anouar Jamali. Il est prévu dans ce cadre, de soutenir plus de 600.000 agriculteurs en mettant en place un centre de services agricoles offrant des prestations de mécanisation, d’irrigation, de maintenance, de fourniture d’intrants agricoles, de formation et de support technique.

Il y est également prévu de mettre à jour la carte de fertilité du pays afin de couvrir l’intégralité des terres cultivables, tout en développant des formules d’engrais adaptées aux besoins des sols et des cultures locales. Le projet démarré en 2017 avait entamé sa phase 2 en 2020. La carte de fertilité des sols a permis la mise en place de la plateforme digitale interactive Fertitogo, qui aide les agriculteurs à la fertilisation raisonnée sur la base des données sur la constitution spécifique des sols.

Le second protocole d’accord, signé entre Dr. Mohamed Anouar Jamali et le ministère de l’Énergie et des Mines « permettra à l’OCP de contribuer au renforcement des capacités locales en apportant son expertise et son support technique pour le développement et la valorisation locale des phosphates de la mine HAHOTOE». L’idée à terme est l’implantation par l’OCP Africa, d’une usine de production d’engrais phosphatés au Togo.
« Nous sommes ravis de renforcer notre partenariat avec le gouvernement togolais par le biais de ces deux MoU supportés par la Banque Mondiale. Nous renouvelons ainsi notre engagement à soutenir, d’une part, la volonté du Gouvernement Togolais de valoriser le phosphate carbonaté de manière moderne et compétitive et de créer une plus grande valeur ajoutée localement et d’autre part, la mise en œuvre de la feuille de route 2020-2025 (…)», a déclaré le le Directeur Général d’OCP Africa, Dr. Mohamed Anouar Jamali.

Agriculture et mines : Le Togo et l’OCP Africa (Maroc) renforcent leur coopération

CEDEAO : La feuille de route sur

Agriculture et mines : Le Togo et l’OCP Africa (Maroc) renforcent leur coopération

Togo : Le CETEF-Lomé en quête d’un