15 April 2024
#Actualité #Médias #Pêche

Les Médias au cœur de la lutte contre le travail des enfants dans la pêche en Afrique

« Pour accélérer l’élimination du travail des enfants dans le secteur de la pêche en Afrique ». C’est le thème d’une présentation livrée, ce 28 février 2024, par Noël TADEGNON, représentant de l’Observatoire des Médias pour une pêche durable en Afrique (OMPDA) à l’atelier de la Conférence ministérielle sur la coopération halieutique entre États africains riverains de l’Atlantique (COMHAFAT)  à Casablanca au Maroc.

M.TADEGNON a souligné le rôle crucial des médias dans cet effort collectif. De lutte contre la travail des enfants dans le secteur de la pêche en Afrique. 

La présentation a mis en lumière la nécessité pour les médias de jouer un rôle actif dans la sensibilisation du public. En exposant les réalités du travail des enfants dans le secteur de la pêche, les médias peuvent mobiliser un large auditoire et inciter à des actions concrètes contre ce fléau mondial. Noël TADEGNON a souligné l’importance des reportages approfondis et des enquêtes journalistiques pour susciter une prise de conscience internationale et éduquer le public sur l’urgence de lutter contre cette exploitation.

De plus, l’utilisation des médias sociaux a été présentée comme un moyen efficace d’amplifier la sensibilisation, en engageant activement la jeunesse dans cette cause moderne et dynamique.

La collaboration entre les médias, les gouvernements, les organisations internationales et les OSC (Organisations de la Société Civile) a également été mise en avant. Cette collaboration renforce la portée et l’impact des campagnes anti-travail des enfants, assurant la diffusion de données précises et permettant une action collective et coordonnée.

Enfin, TADEGNON a insisté sur l’importance de diffuser des informations sur les lois et réglementations en vigueur, incitant ainsi les acteurs du secteur de la pêche à opérer dans le respect des lois pour éliminer le travail des enfants.

Il a fait des recommandations à l’assistance, notamment encourager une couverture médiatique accrue des initiatives visant à éliminer le travail des enfants dans le secteur de la pêche en Afrique pour sensibiliser le public.

 « Il faut promouvoir la collaboration entre les médias, les gouvernements et les organisations de la société civile pour une meilleure coordination dans la lutte contre le travail des enfants dans la pêche et il faut que les  représentants des gouvernements membres de la COMHAFAT   facilitent le travail aux points focaux OMPDA de chaque pays membres afin de Faciliter la vulgarisation des recommandations et activités de COMHAFAT », a recommandé Noël Tadégnon.

Suite à cette présentation, Taoufik El Ktiric, secrétaire exécutif de la COMHAFAT, a réagi en soulignant l’importance des moyens dans toute tentative de réussite. Il a appelé à soutenir les efforts des personnes travaillant dans l’ombre pour sensibiliser et accompagner. 

« La pierre angulaire de toute tentative de réussite est la communication.  Qui dit communication dit aussi moyens. On doit aussi aider les personnes qui dont derrières les caméras qui sensibilisent qui essaient de vulgariser, d’accompagner », a insisté  Taoufik El Ktiric.

Taoufik El Ktiric  a également mis en avant l’importance de la coopération entre les institutions.

« La coopération entre les institutions est bonne chose. Il faut que les moyens suivent.  Il y a des initiatives et il y a de la matière, mais comment mettre tout ça dans un package pour aller de l’avant », s’est-il interrogé.

Il  a exprimé sa confiance dans le maintien de l’élan généré par cet atelier, appelant les amis des médias à maintenir vivante la discussion autour de ces importantes recommandations.

Cet atelier, conclut-il, est une étape captivante dans la lutte contre le travail des enfants dans la pêche en Afrique, mais il soulève également la question cruciale du suivi de la mise en œuvre des recommandations.

« Comment assurer le suivi de la mise en œuvre des recommandations. Je compte sur les amis des médias pour maintenir en vie ce qui va ressortir de cet atelier » a conclu Taoufik El Ktiric.

La COMHAFAT organise un atelier sur le thème de « l’accélération de l’élimination du travail des enfants dans le secteur de la pêche en Afrique ». Cette rencontre de deux jours s’est ouverte ce mardi 27 février 2024 à Casablanca au Maroc

« L’objectif principal de cet atelier est de réunir les représentants des pays membres, les organisations internationales et régionales, les ONG, la société civile ainsi que des experts et des personnes-ressources afin d’engager des débats riches et pertinents sur les stratégies de lutte contre le travail des enfants et de promotion du travail décent dans les chaînes d’approvisionnement, notamment en Afrique».