18 April 2024
#Actualité #Médias

Lutte contre la désinformation : L’OIF favorise la culture du factchecking au Togo et au Bénin

Togocheck et le Forum sur la Gouvernance d’Internet (FGI) au Bénin, deux initiatives de vérification d’informations du Togo et du Bénin viennent de boucler six mois de collaboration dans le cadre du projet «Jumelages entre initiatives francophones de lutte contre la désinformation».

D’octobre 2022 à mars 2023, ce projet a permis aux deux pays transfrontaliers de collaborer dans la recherche et la vérification des fausses informations relayées sur les réseaux sociaux puis la diffusion d’informations vérifiées. Un total de 175 audiogrammes ont été produits et diffusés en sept langues dont trois langues locales du Togo et trois du Bénin, en plus du Français.

La mise en œuvre de projet a été également, pour les deux équipes de vérification, l’occasion de partager les bonnes pratiques en matière de vérification d’informations et les outils utilisés. Une formation de deux jours tenue dans les locaux de Togocheck du 10 au 12 octobre a servi de cadre d’immersion et de point de départ pour les vérificateurs des deux structures en ce sens.

Des membres des équipes de Togocheck et FGI-Bénin

Le phénomène de la désinformation constitue un réel problème auquel sont confrontées nos sociétés. Dans la sous région ouest-africaine, notamment au Togo et au Bénin, ce phénomène prend de plus en plus d’ampleur surtout avec la facilité d’accès de toutes les couches de la population aux réseaux sociaux et applications de messagerie qui servent de canaux pour diffuser une multitude de contenus non vérifiés. 

« Jumelages entre initiatives francophones de lutte contre la désinformation » est initié en 2021 par l’organisation internationale de la francophonie (OIF). Il constitue l’un des axes du projet « Lutte contre la désinformation » initié pour le renforcement des capacités et des coopérations entre initiatives francophones de vérification des faits.

Un guide de factchecking pour les radios

Au terme du projet, un guide de fact-checking a été également élaboré et mis à disposition des radios. Il s’agit d’un livret de 34 pages qui comporte les éléments essentiels à connaître sur le fact-checking entre autres, l’identification de la fausse information, les étapes de la vérification, et comment effectuer le factchecking à la radio.

Ce guide constitue un véritable outil de travail pour les journalistes. Plusieurs s’estiment déjà heureux de l’initiative. Pour Souglemane YENDABRE journaliste à Radio MECAP à Dapaong dans la région des savanes au Togo, « ce guide va nous aider à améliorer nos compétences en termes de vérification d’information et par la même occasion nous permettre de servir de canal de sensibilisation dans la lutte contre la désinformation.»

Avis que partage Eric GATO, journaliste à la radio Taxi FM à Lomé. « Ce guide de factchecking vient à point nommé pour la plupart des médias qui n’ont pas encore cette expertise en termes de factchecking; au regard de toutes ces fausses informations qui circulent surtout dans les groupes WhatsApp et TikTok. Ce guide va aider les journalistes grâce aux techniques de rédaction et de vérification des sujets pour la radio. », a-t-il déclaré.

FGI-Bénin est un cadre multi-acteurs pour la Gouvernance de l’Internet. Il vise à favoriser la viabilité, la robustesse, la sécurité, la stabilité et le développement de l’Internet dans les espaces géographiques. Togocheck est une plateforme togolaise de vérification d’informations mise sur pied par le centre d’observation et d’analyse du web (Co@web) et active depuis 2019. Elle dispose d’une expérience de plus de 4 ans en matière de vérification d’informations avec plusieurs projets de factchecking menés au plus fort de la crise sanitaire due à la Covid-19 qui s’était accompagnée d’une forte vague de diffusion de fausses informations.

Il faut noter que l’OIF a retenu à nouveau Togocheck dans le cadre de son projet de jumelage entre initiatives francophones de lutte contre les fausses informations pour la seconde fois consécutive. Pendant 6 mois, le média togolais et la Fondation Gondwana du Niger vont collaborer pour favoriser l’accès des populations des deux pays à des informations vérifiées, et à les sensibiliser sur les effets de la désinformation sous des formats culturellement adaptés et pertinents.