Togo : L’outil informatique en renforcement des capacités des commissaires au match

0
50

Il est organisé au siège de la Fédération Togolaise de Football, une formation à propos de la gestion des compétitions, à l’intention des commissaires au match, du Togo. L’outil informatique est au centre des activités.

Bientôt, sera lointaine l’époque où les commissaires au match rédigent de manière manuscrite leurs rapports de matchs, qui prendront tous les risques possibles avant d’arriver au siège de la Fédération Togolaise de Football, afin d’être homologué. Les 27 et 28 octobre 2022, une cinquantaine de commissaires au match sont formés à l’usage de l’outil informatique, au cours des futures compétitions nationales.

Hervé Agbodan, secrétaire général de Fédération Togolaise de Football, explique de quoi il est réellement question :

« En dehors des règlements de compétition que nous avons, cette année, l’outil de gestion des compétitions s’est ajouté. C’est un nouvel outil implémenté à travers la collaboration entre la FIFA et la FTF. Nous souhaiterions donc former les commissaires au match présent à cet atelier, en telle sorte qu’ils puisent maîtriser cet outil et l’utiliser sur les compétitions à venir. »

L’objectif est double, en effet. D’abord faire maîtriser les textes aux commissaires, mais également les outiller à l’utilisation de l’outil informatique, précise Hervé Agbodan :

« Ce sont des conditions cumulatives. Il faut connaître les textes, mais également maitriser l’outil informatique pour pouvoir exercer dans le football. Il y a à peine une cinquante de membre qui sont invités et qui sont pour leur part, d’anciens commissaires. Une deuxième vague sera organisée, cette-fois-ci pour de nouveaux commissaires, qui sont donc appelés à grandir. » a-t-il précisé, avant de continuer:

Au cours de cet atelier, « il y aura des exercices et c’est à l’issue de ces exercices que l’on saura ceux qui sont aptes à exercer soit en première division ou en deuxième division. Tout dépendra de leur capacité d’assimilation. »

Henri Dessong Djagba fait partie des formateurs et il précise toute l’opportunité de l’exercice :

« Il s’agit de montrer aux commissaires, comment guider les administrateurs des clubs, avant un match. Les commissaires sauront comment s’y prendre avant, pendant et après les matchs. Les faits de jeu sont programmés et incorporés dans ces modules. Cinq minutes au plus après les matchs, ils doivent être en mesure de poster leur rapport à la cellule chargée d’homologuer les rapports, à la FTF. Cela va éviter la perte de temps, les risques encourus lors de la transmission et cela mettra le Togo au diapason des autres fédérations affiliées à la FIFA.

Arnaud BOCCO www.foot.tg