24 February 2024
#Actualité #Divers

Togo : La Police nationale ‘’coffre’’ un cyber-escroc nigérian 

Un cybercriminel présumé avec à son actif plus de 628.800.000F CFA escroqués à des victimes entre janvier 2019 et mars 2023 a été interpellé par la Brigade de Recherche et d’Investigation de la Direction Générale de la Police Nationale (BRI-DGPN). L’information a été rendue publique, ce mercredi 29 mars 2023 par la Police nationale sur sa page Facebook.

D’après les explications, les victimes du réseau de cyber-escrocs sont généralement des entreprises et organisations humanitaires étrangères. A l’aide de faux documents administratifs, ils trompent la vigilance de leurs victimes. Ils leur font ensuite des propositions d’affaires juteuses au Togo.  

« Une fois que les entreprises ou organismes manifestent leur intérêt à la proposition d’affaire, ils sont mis en contact avec un fictif cabinet d’avocats à Lomé qui facture de faux honoraires de prestations aux victimes. Dès que les faux honoraires sont payés, ces cybercriminels n’hésitent pas à trouver un autre motif fallacieux pour soutirer plus d’argent à leurs victimes ou à rompre purement et simplement tout contact.», précise la Police.

Le cybercriminel mis aux arrêts est un revendeur de friperie de nationalité nigériane, résidant à Lomé opérant sous le couvert de la société ESSENTEX et sur le compte duquel les sommes escroquées aux victimes sont envoyées avant d’être partagées entre les membres du groupe. 

« Interrogé, il a reconnu faire partie d’un vaste réseau bien organisé de cybercriminels. (…) Les fonds escroqués par les cybercriminels atterrissent sur les comptes bancaires de la société ESSENTEX. Ils sont ensuite partagés entre les membres du réseau au nombre desquels un certain « Emmanuel» et un nommé «papa Gabon». Avec de tels moyens, ces individus financent d’autres activités criminelles.», indique la Police Nationale

C’est suite à la saisine de la Police nationale par une entreprise espagnole pour enquêter sur un transfert de trois mille (3000) Euros sur le compte bancaire d’un prétendu cabinet d’avocats dénommé « ESSENTEX PARTNERS AND LAW FIRM» que leur stratagème a été mis à nu.

Retrouvez via le lien, l’intégralité des explications de la Police Nationale : ici

Togo : La Police nationale ‘’coffre’’ un cyber-escroc nigérian 

Lutte contre le terrorisme : 100 M

Togo : La Police nationale ‘’coffre’’ un cyber-escroc nigérian 

Togo : Le CHU de Kara bientôt