18 April 2024
#Actualité #Azimut #Côte d'Ivoire

Mali : Grâce présidentielle pour les 49 militaires ivoiriens

Finalement, la libération des 46 militaires ivoiriens n’aura pas à attendre le 20 janvier 2023, comme pressenti. Dans un communiqué rendu public ce vendredi 6 janvier, le gouvernement de la transition malienne a annoncé la libération des 46 militaires ainsi que la disculpation des 3 femmes militaires précédemment relâchées fin juillet.

Tout porte à croire que cette décision des autorités maliennes est le fruit de la médiation conduite par le Chef de l’État Togolais et s’inscrit dans la droite ligne du mémorandum d’entente signé le 22 décembre entre les 2 pays et le Togo. 

Il montre également l’étendue de la considération dont bénéficie Faure Gnassingbé, affectueusement surnommé « jeune doyen », auprès de ses pairs de la CEDEAO et notamment des présidents Alassane Ouattara et le Col. Assimi Goïta.

Dans un tweet à l’occasion de la visite du président Togolais à Bamako, le 4 janvier, le Colonel Assimi Goïta indiquait d’ailleurs, « (…) Je salue le pragmatisme, l’ouverture d’esprit et la sincérité qui caractérisent les relations entre le Mali et le Togo. Nous avons une convergence de vues sur des sujets qui intéressent nos deux pays. »

Retrouvez ci-dessous, l’intégralité du communiqué lu par le ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, porte-parole du Gouvernement, Colonel Abdoulaye Maïga à la télévision nationale Malienne (ORTM), ce vendredi soir.

COMMUNIQUE N° 043 DU GOUVERNEMENT DE LA TRANSITION

Par Décret n° 2023-0002/PT-RM du 06 janvier 2023, SE le Colonel Assimi GOÏTA, Président de la Transition, Chef de l’État a accordé sa grâce avec remise totale de peines aux 49 ivoiriens condamnés par la justice malienne pour les infractions suivantes : crimes d’attentat et de complot contre le Gouvernement ; atteinte à la sûreté extérieure de l’État ; détention, port et transport d’armes et de munitions de guerre ou de défense intentionnellement en relation avec une entreprise individuelle et collective ayant pour but de troubler l’ordre public par l’intimidation ou la terreur.

En cette circonstance, le Gouvernement de la Transition et le Peuple malien remercient SE le Colonel Assimi GOÏTA, pour ce geste qui démontre une fois de plus son attachement à la paix, au dialogue, au panafricanisme, à la préservation des relations fraternelles et séculaires avec les pays de la région, en particulier celles entre le Mali et la Côte d’Ivoire.

En outre, cette mesure de grâce prise en toute indépendance, symbolise le souci de SE le Colonel Assimi GOÏTA, Président de la Transition, Chef de l’Etat à promouvoir la bonne gouvernance, dans le cadre de la Refondation du Mali, à travers le respect de l’indépendance de la Justice et la non- ingérence de l’Exécutif dans les affaires judiciaires.

Aussi, dans l’intérêt des Peuples Ouest africains, notamment leur sécurité et leur bien-être, le Gouvernement de la Transition invite respectueusement SE M. Embalo, à donner des ultimatums aux groupes terroristes qui constituent la plus grande menace en Afrique de l’Ouest, ainsi qu’à canaliser ses efforts dans l’éradication de la pauvreté dans la région. C’est en cela qu’il fera œuvre utile et rendra service aux Peuples de la CEDEAO, les seuls que nous devons tous servir.

Que Dieu bénisse le Mali et préserve les Maliens !