15 July 2024
#Actualité #Divers

Comment les émojis ont révolutionné la communication à distance

Avec l’avènement des moyens de communication à distance (lettre, télégramme, téléphone etc.), l’Homme a vite été confronté au défi d’exprimer les émotions à travers ses messages. Si cela semble aisé lors d’un appel téléphonique, faire de même via un texte était impossible. Depuis la révolution industrielle, il aura fallu la fin des années 90, peu après l’avènement d’internet pour trouver la solution : des symboles visuels pour exprimer les émotions.

Le concept repose sur une pratique aussi ancienne que l’écriture et la communication : les pictogrammes. Il s’agit de symboles visuels, simples dessins représentant des objets, des actions ou des concepts pour transmettre une signification. Les Egyptiens et les Mayas en sont un exemple largement  documenté.

De l’émoticône à l’émoji…

En 1982, l’informaticien Scott Fahlman crée les premières émoticônes en utilisant des caractères du clavier pour exprimer des émotions. Ces émoticônes, ancêtres des émojis se sont rapidement popularisés dans les premières communications sur internet.

Mais, c’est au Japon que naîtront les émojis connus aujourd’hui. En 1997, Shigetaka Kurita, ingénieur en télécommunications chez NTT Docomo a créé un pictogramme d’un cœur pixélisé qui pouvait être facilement tapé en ligne. Inspiré du style visuel des mangas japonais, le jeu de pictogrammes développé par NTT Docomo a été nommé « Emoji », terme dérivé de deux mots japonais : « e » (image) et « moji » (personnage).  L’idée d’utiliser ces pictogrammes dans les textes et les e-mails s’est répandue dans tout le Japon et passera les frontières près d’une décennie plus tard.

Smartphones, standardisation et démocratisation

C’est l’apparition des smartphones a marqué le véritable tournant pour les emojis Les géants de la technologie comme Apple et Google ont reconnu le potentiel des emojis pour améliorer l’engagement des utilisateurs. Ainsi sont nés les emojis standardisés sur toutes les plates-formes, permettant une communication constante entre les appareils et les systèmes d’exploitation.

Transcendant les barrières linguistiques, les émojis permettent aux utilisateurs de transmettre des émotions, des réactions et même des idées complexes avec un seul symbole. Ils sont devenus une partie intégrante des méthodes de communication mondiales en tant que meilleur langage possible pour exprimer les émotions facilement.

Au-delà d’un canal pour les émotions, un outil culturel…

Les emojis ont la capacité de transmettre des nuances et des émotions que le texte seul a souvent du mal à capturer. Un emoji bien placé peut ajouter de l’humour, de l’empathie ou du sarcasme à un message, améliorant ainsi le ton général et la signification. Dans un monde où des messages simples sont gravement mal compris, il est nécessaire d’utiliser des emojis pour transmettre le langage exact.

Les emojis ont également une signification culturelle, reflétant souvent les tendances et les valeurs de la société. Récemment, les ensembles d’emoji existants comprenaient divers tons de peau. C’est donc un grand pas vers la représentation d’un monde plus inclusif. Le Consortium Unicode, responsable de la standardisation des emoji, a travaillé activement pour élargir la représentation, y compris les emojis non sexistes et ceux représentant des handicaps. Cet effort continu garantit que les emojis restent pertinents pour divers publics mondiaux et conforte pour l’avenir, le rôle plus dynamique et influant qu’ils vont jouer dans la manière dont nous communiquons à l’ère numérique.

Comment les émojis ont révolutionné la communication à distance

En Afrique, malgré la hausse du niveau