15 April 2024
#Actualité #Politique

Togo : Belle moisson à l’issue de la table ronde sur l’accès universel à l’eau et l’assainissement

Il s’est tenu à Lomé, les 1er et 2 décembre 2022, une table ronde sur la mobilisation des ressources pour le financement de la stratégie nationale d’accès universel à l’eau potable et à l’assainissement. En organisant ces assises, l’objectif du gouvernement togolais est de mobiliser les partenaires et les ressources pour la mise en œuvre de projets afin que chaque togolais, où qu’il soit, ait un accès facile à l’eau potable et à l’assainissement.

Au terme des travaux, plusieurs partenaires techniques et financiers ont marqué leur volonté à soutenir le Togo dans l’atteinte de cet objectif. D’après le ministre Togolais de l’Eau et de l’hydraulique villageoise, Tiem Bolidja, « tous les partenaires techniques et financiers traditionnels ont marqué leur engagement à nous accompagner dans cette marche. Ce qui est déjà acquis tourne autour de 400 millions de dollars US (ndlr : environ 249 milliards FCFA) ».

Parmi ces traditionnels partenaires, l’Agence Française de développement (AFD) est l’un des premiers à faire le pas. Pour le matérialiser, la directrice pays de l’agence, Zolika BOUABDALLAH, a signé avec le ministre de l’Économie et des Finances, Sani Yaya, ce 2 décembre 2022, une convention de financement d’un montant de 10 millions d’euros (6,5 milliards de FCFA).

Selon les précisions du ministre de l’Économie et des Finances, « ce financement sous forme de don, permettra de mettre en œuvre le Projet d’amélioration des conditions de vie en milieu scolaire et rural (PASSCO 3) en faveur des populations des régions des Savanes et de la Kara».

La réalisation de la stratégie nationale d’accès universel à l’eau potable et à l’assainissement nécessite une enveloppe financière de 1.450 milliards de FCFA. Elle couvre la période de 2023 à 2030. Mais le Togo peut déjà se féliciter des engagements et des promesses d’accompagnement par la mobilisation de ressources formulées par les différents partenaires à l’issue de cette table ronde.

Ainsi, l’AFD a fait une autre promesse de financement à hauteur de 40 millions d’euros en plus des 10 millions d’euros qui ont fait objet de la signature. La Banque mondiale s’est engagée à soutenir le Togo à hauteur de 100 millions de dollars. La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a également annoncé un prêt de 80 millions de dollars au Togo et l’Union européenne quant à elle, promet une garantie de 21 millions d’euros.

Togo : Belle moisson à l’issue de la table ronde sur l’accès universel à l’eau et l’assainissement

CEDEAO : Faure Gnassingbé aux côtés de