15 April 2024
#Société

Togo/Environnement : Impliquer les jeunes dans la préservation de la biodiversité

Entre espèces animales et végétales en voie de disparition et réchauffement climatique, les changements climatiques constituent une menace réelle pour la biodiversité. Et pour y faire face, des actions concrètes de différents acteurs sont requises afin de conscientiser, sensibiliser et emmener les communautés à adopter des comportements écoresponsables.

Au rang de ces acteurs, figurent, non seulement les organisations de la société civile (OSC), mais aussi les jeunes. Mais, faudrait-ils qu’ils soient outillés et conscients des enjeux. En 2022, les deux Conférences des parties des nations unies (COP), notamment la COP 27 tenue à Sharm El-Sheikh du 6 au 18 novembre et la COP 15 Biodiversité tenue du 7 au 19 décembre 2022 à Montréal, ont révélé la nécessité d’actions urgentes et concertées.

C’est en ce sens que l’Organisation pour l’Environnement et le Développement durable (OPED-Togo) organise avec l’appui de l’ONG SUCO, un atelier d’échanges et de partage d’idées sur le rôle et la contribution des acteurs non étatiques face aux enjeux climatiques sur la biodiversité. Vingt-cinq (25) jeunes hommes et femmes issus des OSC togolaises œuvrant sur les thématiques climatiques prennent part aux échanges qui se tiennent les 27 et 28 décembre 2022 à Lomé. 

Pour les organisateurs, les ateliers de ce genre visent à aider les organisations de la société civile et leurs membres à « constituer un groupe de pression et de plaidoyer auprès des institutions publiques et faire le lobbying en matière d’intégration des ACC ( ndlr : adaptation aux changements climatiques) dans les politiques, programmes et projets de développement. » Un rôle pour lequel, elles « ont besoin de renforcer leurs capacités, de mettre à jour leurs connaissances sur les nouveaux enjeux et défis liés aux changements climatiques en perpétuelle mutation afin de faire face aux exigences que cela impose. »

Enjeux liés à la biodiversité dans le monde, gouvernance internationale de l’environnement, COP 27 sur les changements climatiques, COP 15 sur la Biodiversité, pollution plastique sont les thématiques abordées par la formatrice principale Rolande AZIAKA, Directrice EcoConscienceTV et  Yahya MSANGI, conseiller à Welfare Togo lors des échanges. 

Il faut noter que SUCO, partenaire à l’organisation de cet atelier est un organisme canadien de coopération internationale fondé en 1961. Il œuvre au rassemblement des acteurs et actrices de changement pour améliorer les conditions sociales, économiques et environnementales des femmes, des hommes et des enfants qu’il accompagne. Il est présent au Nicaragua, au Honduras, en Haïti, au Pérou, au Guatemala, au Sénégal, au Burkina Faso, au Bénin, au Togo et en Côte d’Ivoire.

Togo/Environnement : Impliquer les jeunes dans la préservation de la biodiversité

Togo : Priorité au social et au

Togo/Environnement : Impliquer les jeunes dans la préservation de la biodiversité

Togo / Système de santé : Objectif