15 April 2024
#Actualité #Société

Togo : Le gouvernement et l’USAID engagés contre le trafic illicite d’espèces sauvages

Le trafic des espèces sauvages menace la biodiversité de plusieurs régions d’Afrique et constitue une source de revenus illicites pour des organisations criminelles dans le monde.

D’après Naveed Khan, spécialiste principal de la criminalité financière au WABiLED, « en valeur monétaire, on estime que les organisations criminelles impliquées dans ce commerce à l’échelle mondiale génèrent presque 24 milliards de dollars par an. Par conséquent, les solutions doivent tenir compte des actions stratégiques aux niveaux national, régional et international, ce qui suppose une approche engageant l’ensemble de la société afin de freiner et, à terme, d’éliminer cette menace ». 

Raison pour laquelle, la Direction des ressources forestières du ministère de l’Environnement et des ressources forestières au Togo avec l’appui de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) misent sur la sensibilisation. Pour le Chef division Aires protégées et de la faune, et Point focal de la CITES, M. Adjei-Touré Issobou, il vaut mieux s’unir pour préserver le peu de ressources qu’il nous reste, bref la nature, car notre vie en dépend.

En ce sens, l’USAID et la Direction des ressources forestières ont renforcé les capacités de 50 d’acteurs issus des secteurs des transports, des finances et d’agences chargées de l’application de la loi, ce jeudi 26 janvier 2023 à Lomé, par le biais du Programme pour la Biodiversité et le Développement à Faibles Émissions en Afrique de l’Ouest (WABiLED). Ceci, conformément à la recommandation de la CEDEAO de sensibiliser tous les acteurs afin de mieux combattre le trafic des espèces sauvages, tel qu’envisagé dans la Stratégie de lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages en Afrique de l’Ouest (WASCWC),

Au cours de cet atelier, WABiLED a présenté la plateforme Trade in Wildlife Information eXchange (TWIX) [plateforme d’échange d’informations sur le commerce des espèces sauvages]. Il s’agit d’un outil en ligne utilisé dans les autres régions de l’Afrique par les autorités chargées de l’application de la loi et de la gestion pour communiquer rapidement, échanger et partager des données relatives au commerce international des espèces sauvages et de la CITES. 

Il faut noter que la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées (CITES) est un accord multilatéral veillant à protéger les plantes et les animaux des menaces afin que le commerce international ne conduise pas à leur péril. WABiLED appuie les organes de gestion de la CITES des États membres de la CEDEAO et en particulier le Togo pour renforcer les capacités des réseaux et institutions impliqués dans la gestion des ressources naturelles et de l’application de la loi afin de mettre fin au commerce illégal des espèces sauvages.

Après le Togo, la Côte d’Ivoire et le Nigeria accueilleront également cet atelier. L’objectif étant de préparer un atelier régional pour présenter la synthèse des résultats, guider la production de modules de formation régionale et définir les mécanismes qui permettront l’échange d’informations et de bonnes pratiques parmi les parties prenantes.

Togo : Le gouvernement et l’USAID engagés contre le trafic illicite d’espèces sauvages

Togo : CIMTOGO en partenariat avec IFAD

Togo : Le gouvernement et l’USAID engagés contre le trafic illicite d’espèces sauvages

Togo : Tsévié accueille l’étape 2 du