30 May 2024
#Actualité #Politique

Togo : Les points clés du Conseil des ministres du 18 janvier 2023

Le président de la République, Faure Essozimna GNASSINGBE, a présidé ce mercredi 18 janvier 2023, le conseil des ministres. Un (01) avant-projet de loi, deux (02) projets de décret et quatre (04) communications y ont retenu l’attention des membres du gouvernement.

D’abord, l’avant-projet de loi sur la répression du faux-monnayage et des autres atteintes aux signes monétaires dans les États membres de I’UMOA a été examiné puis adopté.

Le premier projet de décret examiné en première lecture porte fixation de la nomenclature, des modalités et conditions d’implantation et d’exploitation des installations classées pour la protection de l’environnement.

Le second projet de décret examiné et adopté, porte déclaration d’utilité publique et autorise les travaux d’équipement et de raccordement du forage de 40m3 par heure sis à Apédokoe au nouveau château d’eau de 1300 m3 en construction à Sagbado.

Au rang des communication :

La première est relative au registre social des personnes et des ménages. Ce régistre, d’après le conseil de ministres, constitue l’un des projets prioritaires envisagés pour renforcer l’inclusion et l’harmonie sociales et consolider la paix au Togo

La seconde est relative à la situation de l’inclusion financière en 2022. D’après le ministre chargé de l’inclusion financière et de l’organisation du secteur informel quia a présenté cette communication, le taux d’inclusion financière est passé de 72,5% en 2016 à 81,5% en 2020, soit la deuxième meilleure performance dans l’UEMOA.

La troisième communication est relative à la situation de mise en œuvre du programme national d’alimentation scolaire. D’après le bilan dressé par le ministre en charge du développement à la base, au titre de l’année scolaire 2021-2022, au total 132.153 élèves ont bénéficié du programme dans 906 écoles pour un montant de 1,78 milliard FCFA. Pour le compte de l’année scolaire 2022-2023, les cantines scolaires seront mises en œuvre dans 1.181 écoles avec une prévision de 213 784 élèves bénéficiaires.

La dernière communication a quant à elle porté sur la situation économique et financière au troisième trimestre 2022. D’après la synthèse présentée par le ministre de l’économie et des finances, on note une relance des activités dans les différents secteurs de l’économie, notamment dans la zone UEMOA. Des évolutions qui sont en phase avec les estimations et prévisions du cadre macroéconomique d’octobre 2022 qui table sur une croissance du PIB réel de 5,8% en 2022 et 6,6% en 2023.

Retrouver l’intégralité du Communiqué du conseil des ministres : ici