15 April 2024
#Actualité #Sports

Journées FIFA : Réactions d’Alaixys Romao, Karim Dermane et Paulo Duarté après la victoire face au Niger

Après la victoire face au Niger, Alaixys Romao, capitaine du jour et Karim Dermane, héros du soir et le sélectionneur Paulo Duiarté se sont exprimés. Des réactions empreintes de satisfaction, mais aussi un peu contrastées.

Alaixys Romao refait d’entrée, brièvement, le scénario du match.

« On était mené score rapidement en seconde période. Mais, on a bien réagi. Après ce but, on s’est ressaisi. On a eu un jeu un peu plus rapide, un peu plus direct. On a réussi à marquer un but, un second but ».

Il exprime, ensuite, sa peine face au deux penaltys manqués. Pour lui, il faut tuer le match dès que l’occasion se présente.

« Par contre, on a loupé deux penalty et ce n’est pas normal. Sans être méchant avec les coéquipiers, mais, ces matchs-là, quand on peut les tuer, il faut les tuer. En fin de match, ça été un peu difficile pour nous. On peut éviter ça en menant trois ou quatre à un. C’est une équipe quand même qui avait de bonnes situations avec des attaquants qui allaient assez rapidement donc on a pu bien les saisir et il y avait pas mal de déchets techniques. C’est comme ça qu’ils ont réussi à se créer des occasions ».

Le capitaine du jour mentionne également les fausses notes qui ont meublé la première partie.

« Il manquait de rythme. On l’avait dit avant le début du match, qu’il fallait mettre du rythme face à une équipe comme ça, puisque c’est une équipe qui est bien en place et joue bien en contre. Il y avait manqué de mouvement aussi parce que le coach avait dit par rapport aux attaquants qui partaient en profondeur et qui venaient entre les lignes. C’est ce qui nous manqué en première mi-temps ».

Enfin, il conclut sur un élan de confiance avec le résultat du soir.

« Apprendre des erreurs qu’on a faites ce soir et ne pas les refaire pour le prochain match. L’équipe est jeune, il y a du talent. Il faut se reposer sur ça puisque c’est des éléments intéressants surtout sur la seconde mi-temps ».

De son côté, le sélectionneur des Eperviers a dressé son analyse à l’issue de la victoire de son équipe. Heureux du résultat, il relève, tout de même, des choses à corriger au prochain match.

Paulo Duarte s’épanche sur le scénario du match sur fond d’analyse.

« Un match difficile contre une équipe très bien organisée. On connaît le Niger. On a bien étudié cette équipe. On a mal commencé. Le Niger, en première mi-temps, nous attendait. Surtout, ils voulaient jouer dans notre moitié de terrain. On n’a pas gagné le contrôle qu’on veut gagner, surtout devant la surface des 18 mètres et voilà, l’équipe n’a pas fait une bonne première mi-temps. Après, aux vestiaires, on a corrigé, on a dit aux joueurs comment l’équipe doit se comporter sur le terrain, comment l’adversaire se comporte sur le terrain. J’ai demandé plus de vitesse, plus de confiance, plus de circulation de balle ».

Il poursuit :

« Dans notre meilleur moment, on encaisse le but. On a créé beaucoup d’occasions dans les premières quinze minutes, avec une bonne entrée, une bonne attitude, mais malheureusement, on encaisse un but avec tout le mérite du Niger sur une contre-attaque ».

Le technicien portugais, heureux du résultat, voit son choix de débuter avec les jeunes, récompensé.

« Le match pour moi, ça compte pour une deuxième mi-temps avec une équipe jeune ou j’ai changé trois ou quatre joueurs. Narey, Placca ou Djene n’ont pas débuté le match. C’est pour voir ce que les autres joueurs vont montrer. Je savais que la qualité et la dynamique de l’équipe ne peuvent pas tomber, mais ça me donne aussi la force continuer. C’est un bon match, un bon test avec des équipes qui cherchent à s’améliorer« .

FOOT.TG

PHOTO : FÉDÉRATION TOGOLAISE DE FOOTBALL (FTF)