30 May 2024
#Actualité #Société

Togo / ODD 11 : L’Université de Lomé abritera le Centre d’Excellence Régional sur les Villes Durables en Afrique

Le campus de l’Université de Lomé abritera le siège du Centre d’Excellence Régional sur les Villes Durables en Afrique (CERViDA-DOUNEDON) au Togo. La première pierre des travaux de construction du bloc administratif et pédagogique de ce centre a été posée, ce mardi 07 février 2023. 

Étaient présents à la cérémonie, le Ministre chargé de l’Enseignement Supérieur, le Président de l’Université de Lomé,  le Ministre délégué, chargé du Développement des Territoires et la coordinatrice du  programme des Centres d’excellence dans l’enseignement supérieur en Afrique (CEA) de la Banque mondiale.

Le bâtiment s’élèvera sur 2 niveaux.  La superficie totale de 3.300 m2 est divisée en 3 zones : publique, pédagogique et administrative avec une surface bâtie de 778 m2. La livraison des travaux est prévue pour le mois de décembre prochain. Selon les plans du bâtiment qui ont été dévoilés, l’architecture est faite de manière à rendre le centre assez autonome. Pour le Directeur du CERVIDA-DOUNEDON, Prof. Coffi Aholou, « Disposer de locaux est vraiment un avantage pour le centre, surtout que la formation dispensée est orientée vers l’ensemble des pays de la sous-région».

CERVIDA-DOUNEDON, orientée vers le 11e ODD

Le CERViDA-DOUNEDON (ndlr : DOUNEDON est mis pour ‘’ville/pays durable’’ en langue éwé) est un projet mis en œuvre par l’Université de Lomé avec le financement de la Banque Mondiale dans le cadre du programme des Centres d’excellence dans l’enseignement supérieur en Afrique (CEA) afin de trouver des solutions, ressources humaines et formations en phase avec les besoins de développement des villes au Togo et en Afrique. 

Les préoccupations liées aux développements urbains avaient  été déjà énoncées par les Nations Unies dans la formulation des Objectifs du Développement Durables (ODD), notamment à travers le 11e ODD : Villes et communautés durables.

Le projet des Centres d’excellence africains pour l’impact sur le développement (CEA Impact) est un projet régional de l’enseignement supérieur auquel participent 11 pays d’Afrique subsaharienne. Il est soutenu par la Banque mondiale et l’Agence française de développement (AFD). Le projet soutient 43 centres d’excellence, 5 centres émergents et 4 collèges d’ingénierie axés sur l’enseignement supérieur, la recherche appliquée et la résolution des problèmes de développement. 

Pour rappel, en avril 2014, la Banque Mondiale  avait annoncé le financement pour une enveloppe de 150 millions de dollars, de 19 centres d’excellence visant à transformer la science, la technologie et l’enseignement supérieur en Afrique au sein d’universités localisées dans sept pays d’Afrique de l’ouest et d’Afrique centrale. Un financement dans le cadre duquel le Centre d’Excellence Régional sur les Sciences Aviaires (CERSA) avait été retenu.