22 May 2024
#Divers

Togo/ Terrorisme : Préserver la sécurité des éléments sur le front !

Aux frontières, surtout nord du Togo, les attaques terroristes se multiplient. Mais, force est de constater que depuis quelques mois, le gouvernement ne communique plus sur ces attaques. Aucun communiqué ni déclaration officielle ne vient confirmer, ni infirmer les informations relayées sur certains médias ou via les réseaux sociaux.

Interrogé sur cet état de choses lors d’un entretien sur les ondes d’une radio locale, le ministre de la communication, des médias et porte parole du gouvernement, Prof. Akodah Ayewouadan, explique qu’il s’agit d’un choix.

« Nous sommes dans une situation de guerre. Nous sommes face à un adversaire que nous ne maîtrisons pas et qui a tendance à manipuler les informations. Il est vrai qu’il y a eu des incidents, mais le choix de communication du gouvernement est de faire en sorte que la sécurité des forces de défense sur le front soit préservée. (…) L’armée communiquera quand elle le jugera nécessaire », a-t-il déclaré

L’armée communiquera quand elle le jugera nécessaire

Prof. Akodah Ayewouadan

Il faut noter que, dans la matinée du lundi 02 janvier 2023, une nouvelle attaque a été signalée sur l’axe Tiwoli-Lalabiga, dans la préfecture de Kpendjal. D’après les informations relayées par Menastream, une agence indépendante qui analyse les risques liés au terrorisme notamment au Sahel, malgré la vigoureuse réaction des Forces de Défense et de Sécurité, 03 soldats seraient tombés et 01 blessé évacué et pris en charge à Dapaong.

Abordant le sujet de ces attaques dans son discours de vœux de nouvel an, le Président de la République indiquait que « Le terrorisme, l’extrémisme violent et la criminalité transfrontalière entravent notre aspiration à poursuivre les activités quotidiennes en toute quiétude et à travailler au développement du Togo ». Raison pour laquelle, a-t-il ajouté plus loin, « Nous mettrons tout en œuvre pour défendre la patrie (…) Les forces du mal seront défaites aux portes du Togo ».