16 July 2024
#Divers

CEDEAO : Les réseaux électriques de 14 pays désormais interconnectés

Afin de garantir à ses ressortissants l’accès à une énergie régulière et fiable à moindre coût, la CEDEAO mise sur l’interconnexion des réseaux électriques des différents pays de la sous-région. Le projet est mené à travers le programme d’Interconnexion des réseaux de l’EEEOA (Système d’Echanges d’Energie Electrique Ouest Africain).

le géant sénégalais de l’électricité, SENELEC a notifié la réalisation, ce samedi 8 juillet 2023, des ‘’essais de synchronisation’’ des réseaux électriques interconnectés. Les essais concernaient 12 pays, notamment le Togo, le Bénin, le Ghana, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Libéria, la Sierra Léone, la Guinée, le Mali, le Sénégal, la Gambie et la Mauritanie et ont permis d’interconnecter 14 des 15 pays de la sous-région. Seul le Cap-Vert, pays insulaire n’a pas pu être connecté.

L’intégration sous-régionale par l’interconnexion électrique

Pour le Directeur général de SENELEC, Pape Demba Bitèye, « désormais, la CEDEAO ne fait plus qu’un, du point de vue électrique» 

Et en plus de cette unité, selon Demba Bitèye, cette interconnexion des réseaux électriques dans la CEDEAO a plusieurs avantages . Elle va permettre « (…)  de résister à certaines perturbations locales qui pourraient mettre en danger la stabilité de chacun des pays concernés, s’ils n’étaient pas connectés les uns aux autres, (…) un approvisionnement fiable et compétitif en électricité, le partage des ressources de façon économiquement optimale, la réduction des coûts de l’électricité », a-t-il expliqué

Une énergie régulière et à moindre coût pour les populations

Les bénéficiaires finaux de ce projet sont les populations.

D’après  le Directeur général de SENELEC, ils devront grâce à cette interconnexion, bénéficier d’une énergie « régulière et fiable à moindre coût, avec une meilleure qualité de service (…) Les sociétés d’électricité pourront importer une énergie moins chère et en retour baisser leur coût de production et, conséquemment, le coût de cession kilowattheure au client final. »