20 April 2024
#Actualité #Société

Togo : Les pétards sont (encore) interdits en cette fin d’année

Un peu partout dans le monde, fêtes de fin d’année riment avec feux d’artifice, lancé de pétards, animations lumineuses entre autres. Mais, au Togo, la vente ou encore l’utilisation de pétards et consorts est interdite.

En effet, cette annonce n’est pas une nouveauté au Togo. Et le ministre de la sécurité et de la protection civile, Yark Damehame, l’a réitérée ce mardi 6 décembre 2022. Ainsi, d’après le communiqué, « il est formellement interdit sur l’ensemble du territoire national, pour quelque motif que ce soit, l’importation, la vente et l’usage de pétards ou tous autres artifices assimilés » et « tout contrevenant s’expose à la rigueur de la loi et aux sanctions spécifiques prévues à cet effet ».

L’une des raison de cette interdiction, est que les jets de ces pétards aux bruits très assourdissants, troublent la quiétude des citoyens et est de nature à instaurer un climat de peur au sein des populations. Un sentiment qui se renforce avec l’insécurité grandissante et les menaces terroristes. Une autre raison, non négligeable est que ces pétards peuvent s’avérer dangereux, entrainant des blessures voire des décès s’ils ne sont pas manipulés correctement.

Il faut noter que l’interdiction d’importer, de vendre ou d’utiliser les pétards est en vigueur depuis plusieurs années déjà. Il est acté par un arrêté interministériel en date du 16 février 2021. Le Togo n’est d’ailleurs pas le seul pays à interdire l’usage de pétards en des occasions particulières.