Restriction de la liberté de manifestations publiques au Togo.

0
37

L’Assemblée nationale togolaise a modifié  mercredi la loi sur  les conditions d’exercice de la liberté de réunions et de manifestations pacifiques publiques au Togo. 

Les modifications restreignent clairement la liberté de manifestations publiques au Togo. 

Réunis en session extraordinaire, les députés ont apporté des modifications à une dizaine d’article de la loi en vigueur depuis le  16 mai 2011. Ils ont créé deux nouveaux articles concernant des  axes et  zones exclues des manifestations.

Les manifestations « sont interdites sur certains axes et zones notamment toutes les routes nationales, les axes et zones où se déroulent de fortes activités économiques, dans les centres urbains, les axes et zones proches des institutions de la république, les axes et zones proches des chancelleries et résidences des ambassadeurs et représentants d’organisations internationales et les axes et zones proches des camps militaires et des camps de service de sécurité ».

Des raisons stratégiques, économiques et sécuritaires sont évoquées pour justifier ces modification.  

« Les réunions ou les manifestations pacifiques sur la voie publique et dans les lieux publics ne peuvent se tenir avant 11 heures et au delà de 18 heures ».