COVID-19: ASKY suspend ses vols

0
15

La compagnie panafricaine aérienne Asky a mis en vacance temporaire ses pilotes et équipages. La totalité de sa flotte composée de 8 avions est stationnée sur le tarmac de l’aéroport international de Lomé.

Plus de vol vers ses destinations habituelles. Cette situation fait suite à la pandémie de coronavirus qui sévit dans le monde et particulièrement dans la plupart des pays africains qui ont fermé leur espace aérien.

En effet, la Côte d’Ivoire, le Sénégal et le Nigeria constituent les gros marchés de cette compagnie mais qui ont fermé leurs frontières aériennes. Dans ce contexte, Asky n’avait d’autre choix que d’arrêter ses activités. Un retour à la normale est prévu dès la fin de la crise sanitaire.

Créée il y a 10 ans au Togo, Asky s’était imposée comme le principal acteur dans le transport régional avec 22 destinations réparties dans 20 pays d’Afrique de l’Ouest et Centrale.

Il s’agit de Abidjan, Abuja, Accra, Bamako, Bangui, Banjul, Bissau, Brazzaville, Conakry, Cotonou, Dakar, Douala, Freetown, Kinshasa, Lagos, Libreville, Lomé, Monrovia, N’Djamena, Niamey, Ouagadougou et Yaoundé.

Le vol inaugural de la compagnie Asky a eu lieu le 14 janvier 2010 entre Lomé et Ouagadougou. Cette compagnie s’est donnée pour ambition de remplacer la compagnie Air Afrique, disparue en 2003.

Asky a pour principale partenaire Ethiopian Airlines qui détient 40% du capital.

Avec afriside.com