Deuxième étape de le Tropicale Amissa Bongo

0
281

L’Australien Brenton Jones de l’équipe Delko-Marseille a remporté la 2e étape au sprint. L’Allemand Lucas Carstensen conserve le maillot jaune.

Alors que la saison cycliste internationale a débuté quasi simultanément sur les deux continents que sont l’Afrique avec la Tropicale Amissa Bongo et l’Océanie avec le Tour Down Under, c’est un Australien de 25 ans Brenton Jones qui s’est imposé aujourd’hui au Gabon lors de la 2e étape qui se déroulait entre Ndendé dans le Sud du pays et Fougamou. Cette victoire a mis du temps à prendre forme en raison des nombreuses échappées qui ont animé cette longue étape de 174 kilomètres et notamment la dernière composée du Rwandais Jean-Damescène Ruberwa (21 ans) et de l’Erythréen Saymon Musie (20 ans). Les deux espoirs du cyclisme africain ont résisté jusqu’à l’approche de la flamme rouge indiquant le dernier kilomètre. Le peloton avait mis du temps à prendre au sérieux cette fugue et il avait fallu que les équipes des sprinters comme les Françaises Direct Energie et Delko-Marseille et l’Italienne Wilier-Triestina pour combler les derniers mètres qui les séparaient des deux échappés. Le peloton était alors déchaîné et fila à très vive allure vers la ligne d’arrivée où était attendu un magistral sprint passif. L’Australien Brenton Jones était le plus rapide et devient ainsi le premier australien à remporter une étape sur la Tropicale depuis la création de l’épreuve gabonaise en 2006. Il a devancé l’Italien Luca Pacioni et le maillot jaune Lucas Carstensen qui pouvait ainsi conserver son bien qu’il portera à nouveau demain, grâce aux 4 secondes de bonifications acquises à l’arrivée. Derrière le premier rideau du sprint était survenue une chute impliquant quelques malheureux coureurs. «Il n’y a eu aucune faute, décrétait le président du jury Luis Loureiro, la route était suffisamment large et la visibilité parfaite. Ce genre d’incident se produit sur toutes les courses.»
La 3e étape mènera les coureurs de Fougamou à Lambaréné sur une distance de 114 kilomètres.

BRENTON JONES (le vainqueur de l’étape) : «C’est allé très vite dans le final, l’équipe a parfaitement travaillé pour bien me placer. J’aime ce genre d’arrivée très technique. C’est la première fois que je gagne en Afrique, j’avais couru une seule fois auparavant sur le continent, au Cap en Afrique du Sud. C’est une grande joie pour moi.»

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here